Mairie | Démocratie

Share
Partager sur facebook
Partager sur twitter

Tribunes libres

Tinqueux votre ville

Tant qu’il y aura de la poésie, il y aura de la vie !

Tiens, le ciel est triste et les nuages pleurent,

Les gens se terrent, ils craignent tous le mauvais temps,

Mais les panneaux électoraux fleurissent pourtant.

Pas de discours qui nous promettent à tous le bonheur,

Pas de candidat au sourire plein leur visage,

Mais des mots d’enfants et d’adultes de tout âge,

Qui nous font réagir, penser, imaginer

Et parfois même nous surprennent ou nous font sourire.

Que se passe-t-il et doit-on craindre le pire ?

Et rentrer vite chez soi pour se confiner ?

Que nenni, c’est le Marché de la Poésie

Qui revient mettre du soleil dans nos vies.

Les gestes barrière sont bien nécessaires,

Culture et divertissements le sont autant

Et même si ce n’est pas encore le printemps,

La Poésie, à Tinqueux, change notre atmosphère !

Thierry Côme – Pour la majorité municipale

Heureux à Tinqueux

Un premier bilan

Un an que la majorité a été réélue d’une très courte avance et nous voulions dresser le bilan de ce qui avait changé positivement pour le quotidien des aquatintiens. Nous n’avons rien trouvé, n’hésitez pas à nous écrire heureuxatinqueux@orange.fr

La ville est-elle plus propre ? Non

L’unique policier municipal promis pour fin 2020 est-il là ? Non

Des caméras de surveillance ont-elles été installées ? Non

L’information donnée aux aquatintiens sur ce qui est voté en conseil municipal a-t-elle évoluée ? Non

La politique envers les jeunes s’est-elle améliorée ? Non

La liste de ce que nous voulions améliorer pour les aquatintiens pourrait encore largement s’allonger.

Par contre la majorité municipale a augmenté ses indemnités (+11,3%) et ses frais de mission (+20%).

L’opposition n’est pas concernée.

Ont-ils été très occupé avec la gestion de la Covid ?

Non, nous sommes peut-être la seule ville pour laquelle il n’y a pas eu d’impact financier : les recettes en moins ont été compensées par des dépenses en moins alors que de très nombreuses villes ont vu leurs dépenses augmentées.  Bonne gestion ou manque de gestion ?

Seul domaine dans lequel la majorité municipale a bien avancé : les constructions à venir.

Groupe scolaire rue Pasteur en supprimant tous les espaces verts jouxtant l’actuel restaurant scolaire (moins de verdure).

Projet immobilier du secteur Croix Cordier (patrimoine communal vendu à 25€/m²).

Stand de tir rendu au public certes mais il y aura également des constructions.

Laurent Leboeuf – Pour l’opposition municipale

Tinqueux Alternance en 2026

Pourquoi nous ne sommes pas d’accord avec la politique de Mr FORTUNE

Nous constatons que sa politique, c’est la démesure en inéquation par rapport aux besoins réels et au bien vivre des habitants.

La nouvelle crèche : Ils rasent la crèche existante pour ne gagner que 7 enfants ; coût plus de 5 M d’€. Gâchis.

Vente du lycée croix Cordier : Ils votent la vente du terrain (2 ha) constructible, à 500 000 €, alors que le prix marché est d’environ 3 600 000 €.
la différence aurait permis de développer de nombreux services aux habitants

Un nouveau complexe scolaire au pont de Muire Il remplacera l’école maternelle Diderot construite en 1983 et école du Pt de Muire
Cette école nécessite une simple mise aux normes handicap
L’emplacement n’est pas pertinent il va rallonger les distances, créer des nuisances

Fiscalité 1, 960 000 € est la recette de taxe foncière. Sans ce complexe scolaire, la TF pourrait baisser de 50 %. Les aquatintiens ont besoin de pouvoir d’achat

Mise aux nomes handicap des bâtiments : rien,
Pourtant subventionné par l’état, la mise en conformité des bâtiments municipaux a été chiffré en 2016 à un coût 904 130 €.C’est obligataire depuis 2004

Sécurité : Dans le budget, RIEN sur la vidéo surveillance

Indemnité des élus : Ils s’augmentent de 11,30 % leurs indemnités, passant de 158 000€ à 175 900 €, frais de mission + 20 %, C’est indécent

Déplacements doux, pas de piste cyclables, Développement durable : rien Rien sur l’isolation et le remplacement des chaudières énergivores.

Voilà pourquoi nous avons voté contre ce budget anachronique

Gilles Borck – Pour l’opposition municipale

Démocratie Environnement Solidaire

Solidarité ?  Solitude !

A Tinqueux, une personne ressent des symptômes du COVID. Elle s’isole et se fait tester :  positive. Le médecin traitant, la CPAM téléphonent ; elle se sent moins seule puis rien, solitude ! Les symptômes s’aggravent, plus possible d’être autonome, surtout ne pas contaminer, ne pas sortir alors qui va faire les achats indispensables ? Solitude ! Pour certains s’ajoute la peur de sortir, surtout chez les personnes âgées : la majeure partie des cas de COVID qu’ils connaissent sont survenus après avoir fait les courses, solitude ! Dans une famille monoparentale, l’adulte est malade qui vient en aide ? Solitude ! Nous aurions mis en place des solidarités exceptionnelles pour aider la population pendant cette crise sanitaire.  Mais cela n’a pas été fait à Tinqueux, solitude ! 

Il faut dire que la majorité municipale ne sait pas ce qu’est la solidarité. Dans son programme, sur l’équivalent de 10 pages A4, le mot solidarité est utilisé quatre fois. Dans notre programme, sur 8 pages A4, nous avons consacré 4 pages pour parler des solidarités à mettre en place.

La solidarité ce n’est pas ce que l’on octroie plus ou moins généreusement si on fait une demande. La solidarité c’est quelque chose que l’on reçoit en fonction de certains critères. C’est aussi l’entraide envers les plus fragiles.

Alors que l’isolement est perçu et traité par le cerveau comme une douleur, de plus en plus de personnes du fait du corona virus se retrouvent isolées, seules. Inadmissible !

James Pelle – Pour l’opposition municipale

Enfance | Jeunesse

Mes démarches